Un tout petit trou noir, baptisé par Licorne, a été découvert par des scientifiques de l’université d’Ohio. Situé à 1500 années lumières de la Terre, c’est le plus petit jamais observé et le plus proche de notre planète.

Des scientifiques de l’université d’Ohio ont détecté une licorne. Pas un cheval blanc à tête de bouc et aux pieds fourchus, ni l’animal mignon et tendance à crinière multicolore qu’on retrouve dans les livres d’enfants. Non sérieusement, ils ont découvert un minuscule trou noir, baptisé Licorne, à 1500 années lumières de la Terre.

C’est le plus petit jamais observé et le plus proche de notre planète, selon les chercheurs dont les résultats ont été publiés dans Monthly Notices of the Royal Astronomical Society.

Le fait qu’il ne pèse « que » trois soleils fait également de lui l’un des plus petits trous noirs jamais débusqués. En effet, très peu de trous noirs si « légers » ont été observés dans l’univers, note l’université d’Ohio. Il pourrait également s’agir du « plus petit trou noir de la Voie Lactée jusqu’ici découvert », selon Tharindu Jayasinghe, doctorant à l’université d’Ohio et l’un des auteurs de l’étude.

Cet objet cosmique a été baptisé « Licorne », du nom de la constellation dans la quelle il se trouve.

Cette licorne déforme son étoile

Ce trou noir de petite taille n’a pas été vu directement par les instruments des astrophysiciens : sa présence a été déduite de l’attraction qu’il exerce sur une étoile géante rouge à proximité, lui infligeant une légère déformation.

En effet, les scientifiques ont focalisé sur une étoile dont il était proche, appelée V 7232 Mon et qui paraissait changer régulièrement en luminosité mais aussi… se déformer ! Cela voulait dire pour les chercheurs qu’un objet non loin d’elle avait une influence sur l’étoile. En analysant les images transmises par le télescope TESS de la Nasa, les astronomes ont pu constater que cette déformation ne pouvait être due qu’à un trou noir.

Contrairement à de nombreux trous noirs qui avalent les étoiles environnantes, cette licorne est bien moins gloutonne, se contentant – pour l’heure – de déformer sa voisine.

Grâce aux observations réalisées près de V 7232 Mon, les scientifiques comptent désormais détecter d’autres mini trous noirs. Chaque découverte comme celle-ci leur permet de mieux comprendre la formation et la mort des étoiles dans notre univers.

# le Dauphiné