La vie d’une petitite seconde sur la Terre pour l’homme

99,9% des espèces qui ont vécu sur terre ont aujourd’hui disparu

La terre est le berceau de l’humanité. L’homme y règne en maître absolu, sans que rien ne semble en mesure de l’arrêter. Pourtant la planète terre n’a pas attendu l’homme pour commencer son histoire.

Depuis que la vie est apparue la terre a hébergé d’innombrables espèces, qui s’y sont succédées pendant plus ou moins longtemps. Mais 99,9% des espèces qui ont vécu sur terre ont aujourd’hui disparu.  Certaines ont évolué  progressivement en d’autres espèces. D’autres se sont éteintes brutalement. En moyenne, leur passage sur terre ne dure que quelques millions d’années.

Si l’histoire de la terre s’écrivait dans un livre de mille pages, la vie y apparaitrait vers la page 185. Cette vie ne serait représentée que par des cellules simples pendant plus de 700 pages. Jusqu’à l’explosion de l’espèce multicellulaire, des pages 870 à 880. La sortie des eaux ne se rencontrait qu’à la page 916.

Au cours de cette constante transformation, la planète a également subi 5 crises majeures dont une, il y a 250 millions d’années, au cours de laquelle la vie sur terre a failli disparaitre. Cette extinction de masse a entraine la disparation de  70% des espèces terrestres et 96% des espèces marines. La planète a mis près de 10 millions d’années à s’en remettre et à reprendre danse de l’évolution, avec ses disparitions, et ses nouveaux arrivants comme cette fois-la les dinosaures à la page 960 de l’histoire de la terre.

 À la fin du livre, l’histoire entière d’Homo sapiens depuis son apparition jusqu’à aujourd’hui, ne ferait l’objet que d’une poignée des lignes, tout en bas de la toute dernière page. Sa présence sur terre ne représente donc que 0,004% de sa très longue histoire. L’Homme n’existe pas depuis bien longtemps, mais il n’est pas pour autant plus évoluer.

 Toutes les espèces sont au sommet de l’évolution, et toutes sont parfaitement adaptées a leur environnement naturel, du Bernacle, fermement ancre sur sa baleine… jusqu’au minuscule Dik-Dik d’apparence si fragile mais qui survit aux attaques répétées des aigles, pythons et lions depuis des temps immémoriaux.

Rien n’indique que l’espèce humaine devrait être éternelle. Ni même qu’elle mettra plus longtemps que les autres a disparaitre.Le plus probable est que son passage sur la terre ne représente  qu’un battement de cil a l’échelle de l’histoire de sa planète.

Une durée dérisoire.  Presque… insignifiante ?

Publié par Jules Bercy

web builider and specialist in communication

6 commentaires sur « La vie d’une petitite seconde sur la Terre pour l’homme »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :